Get Adobe Flash player
« Les négociations avec la Sécu tournent court »,
« échec définitif des négociations conventionnelles »,« la colère gronde »,« le combat continue »… 

Tels ont été les titres des principales retombées médiatiques obtenues à l’issue du refus de signer des 3 syndicats (26 janvier).

Toute la profession se mobilise pour éviter la mise en place du règlement arbitral afin d’ouvrir de nouvelles négociations.

Le règlement arbitral qui risque de reprendre sans doute les propositions de l’Assurance maladie, il sera ainsi synonyme de baisse de la qualité des prothèses dentaires, menace pour 30 000 emplois, et impossibilité de réaliser de nouveaux investissements...

Pour combattre ce projet inacceptable, les 3 syndicats dentaires appelle toute la filière dentaire : étudiants, chirurgiens-dentistes, prothésistes, assistantes, industrie dentaire,… à se joindre à la manifestation du 3 mars à PARIS contre le réglement arbitraire de MS Touraine.

Echec des négociations, retrait historique des syndicats, mobilisation unitaire de la profession, la colère gronde..., l’insurrection syndicale ne semble pas loin.

Cela fait trente ans que la profession attend une véritable remise à plat des tarifs.

Il est important que le grand public et les médias comprennent pourquoi cette proposition a été aussi massivement rejetée. 

Les tricheries du gouverment portée par MS Touraine en modifiant les lois à leur guise, aboutissant ainsi à l'échec des négociations, ne font qu'augmenter le désaccord entre les souhaits politiques et notre nécessité de conserver une qualité de soins rémunérés à leur juste valeur.

C’est le message que transmettent les syndicats aux journalistes pour que la population soit enfin correctement informée.